Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

15 septembre 2006

L'amour seul, oui

"l'amour seul nous transforme"
Pour ma part, j'ai fêté 33 ans de mariage et vie commune cette année. Oh bien sûr, le long chemin vécu n'est pas constemment pavé de roses, ce n'est pas toujours la félicité, c'est souvent dur il faut le dire, l'amour est un chemin étroit mais qui ouvre sur l'infini. Oui, je peux l'affirmer pour l'avoir expérimenté, seul l'amour nous transforme! et permet que l'amour éprouvé pour un tel, pendant un moment donné, et qui a fait qu'on se donne en vérité a cet autre, puisse se renouveler et durer, perdurer malgré toutes les viscicitudes et les problèmes inévitables rencontré au cours d'une vie commune.
23 novembre 05

_________________________________

l'amour est merveilleux lorsqu'il est librement partagé.
On ne peut emprisonner personne dans un amour.

Tant j'ai voulu que d'autres m'aiment qui ne m'aimaient pas, rien n'y fit, ni poèmes, ni cris, ni pleurs, ni supplications, ni prières, ni menaces. Rien.

Mais, bon, on peut toujours espérer contre toute espérance!

9 décembre 05

___________________________________

Aimer ?

C'est pleurer, c'est hurler
c'est se débattre dans la nuit la plus totale
la bouche pleine de terre, le coeur percé
abandonné de tous renié par chacun
les yeux noyés de larmes
et se lever
et croire en l'autre, en tout autre et AUTRE,
en SOI
et tout faire pour que l'autre vive
et soit heureux
quel qu'en soit le prix à payer

et le prix c'est mourir à ses propres projets
ou "visions" des choses et de la vie
du là et de l'au-delà
du maintenant, de l'ici, du toujours et du jamais
des possibles et des impossibles

aller jusqu'au bout de soi
pour pouvoir connaître qui est soi
accepter qui est soi
et vivre avec ses limites et celles des autres

c'est accepter ses limites et celles des autres
les aimer ces limites pour en faire des leviers
propres à soulever l'univers

c'est entrer ici et maintenant dans l'éternité
et l'union parfaite en dépit des circonstances et des apparences
c'est s'ouvrir d'une façon illimitée
et demeurer ouvert
(souvent le coeur à vif, "lou cor minjat", comme dévoré par les charognards)

aimer c'est se donner sans bornes
mais c'est surtout se recevoir d'abord

d'un autre, des autres

c'est accueillir, accepter, respecter
c'est respecter la liberté de l'autre
jusqu'à en mourir
mais sans ôter la vie

Aimer c'est respecter la vie, toute vie,
celle des autres et surtout celle de soi

c'est comprendre qu'en dépit des circonstances et des apparences
le fait d'être vivant est un cadeau GRATUIT
pour soi
et le fait qu'on soit cadeau GRATUIT  pour l'autre,
pour TOUT AUTRE!

aimer c'est apprendre à être PAUVRE
et à TOUT recevoir de l'autre, oui
TOUT
avant de vouloir donner
pour pouvoir espérer donner...
ensuite, un jour, maladroitement peut-être

J'ai énormément reçu de toi,
peu importent les jours
les heures, le temps
les mois ou les années
ou les secondes
j'espère t'avoir un peu donné
j'espère que tu as su ou pu recevoir

peu importe alors les questions restant sans réponse,
qu'elles fassent partie du paysage ou du parcours du combattant,
censé procurer tant de plaisir
à l'être qui souhaitait être épaulé
mais a dû indéfiniment se débattre seul
contre toute paroi
ou dans le vide
malgré la "présence" d'un aimé ou d'un soi-disant-aimant
immobile, sourd et aveugle à ses côtés
le regardant se débattre, pris au piège
de ses limites et incapacités momentanées

aimer c'est rester attentif et présent, oui PRESENT à l'autre
C'est tout accepter et TOUT ESPERER

danse contre danse, chant contre chant

Tah, le 14 septembre 06

Aimer à perdre la raison...*

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon

La faim, la fatigue et le froid
Toutes les misères du monde
C'est par mon amour que j'y crois
En elle je porte ma croix
Et de leurs nuits ma nuit se fonde

Aimer à perdre la raison
Aimer à n'en savoir que dire
A n'avoir que toi d'horizon

*texte extrait d'Aragon

Posté par KNTHMH à 06:32 - Amours - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire