Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

11 novembre 2006

Lorsque Tag traduit Tah (all rights reserved!)

L'ampère heure, tête de mat dévissée,
j'aimerais que versent les commutateurs,
comme sur la grille asiatique
lorsqu'elle ampoule son changement.

"Tah, ton cerveau a le blues de l'étiquette lorsque qu'il change de tête,  oh, femme de là!"

"Etiquetez, sérieuse femme-enfant au sujet de la santé de Tah;
des minutes de cinq  pouraient rester en Noeud,
qui ? "

Divinité! Chaleur de silicium!
Mais continue l'incis
De plus, belle rigole-nous comme convulsive
de qui vais-je me défaire ?

qui?

Toi, gueule de Tas, tu trouilles, lasse de flanc!
Tais-toi, stylo! tonne de lache, et arrose !

Hémoragie de Faux!
Drôle de pas!

Mieux mourir
que convulsions!

Etiquette, respirez lentement!

Cohabiter harmonieusement:
Est-ce présent, cet attelage du formant UN?

Oui "de peu l'on pense faire grand"

C'était la traduction franco-française du traducteur Otto Matik
le traducteur jubilatoire conçu par Tag: KNTHMH marque déposée et copyrights

exercé sur une portion du texte intitulé: ma montagne posté le 8 novembre dans ce blog

°°°000°°°

hum...

pas très sérieux pour un 11 novembre!

Faut-il mieux fêter le 11 novembre ou le 52 ème anniversaire de l'Appel à l'Indépendance de l'Algérie???

ou les 2?

pour le moment je fête la fin des hostilités médicinales et ma relative indépendance motrice...

Posté par KNTHMH à 06:06 - La vie qui va - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

  • hi hi hi!

    Dis mon Hayet: comment on éteint la colère? mais pas une petite hein, une énorme, nucléaire, qui brûle et ravage l'intérieur de soi? Dis comment faire? Dis comment on dépasse les salauds, les ordures qui traînent sur nos routes, ceux qui nous font du mal pour notre bien, qui nous foutent en l'air puis s'en tire par une pirouette? Comment ne pas se faire justice? Comment ne pas laisser la colère sortir ses couteaux de boucher? Comment? Comment? Comment rester droite et fière, comment mon Dieu, là j'ai besoin de toi. Penche un peu la tête, déverse un peu de ton amour que je sois apaisée, pacifiée. De ton doigt sur mon front incite-moi à pardonner les années d'offenses et la douleur qui va avec.

    Prends-moi dans tes bras ma soeur et j'irai mieux.

    Je t'aime, même si parfois je disparais, je flotte toujours par là, près de chez toi.

    Je t'embrasse

    Posté par Sainte Chris, 13 novembre 2006 à 09:09
  • Moi aussi j'taime

    Qu'est-ce qui va pas Chris?
    Dis-moi à moi en Message Perso stp?

    Mais je veux bien tout de suite te prendre dans mes bras et te bercer, te consoler, te dire les mots fous et doux qui arrangent (non pas tout) mais qui aident
    et qui calment et qui distancient
    je t'écris sur l'heure, tu vois là je viens de me lever
    je t'écris de suite

    Posté par un' ot futur' St, 13 novembre 2006 à 12:51
  • SOLUTION!

    de qui vais-je me défaire ?

    qui?



    Toi, gueule de Tas, tu trouilles, lasse de flanc!
    Tais-toi, stylo! tonne de lache, et arrose !

    respirez lentement!

    Cohabiter harmonieusement:
    Est-ce présent, cet attelage du formant UN?

    Oui "de peu l'on pense faire grand"

    LA SOLUTION EST DANS CES MOTS SYBILLINS!!
    ma Chris!

    j'aimerais que versent les commutateurs!

    Posté par un' ot futur' St, 13 novembre 2006 à 12:55

Poster un commentaire