Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

13 février 2007

Pour la St Valentin!

je me presente je suis le poete ahcene mariche j ai deux recueils de poésie sur le marché et bientot j editerai mon recueil en france.
je vous envois mon poeme qui s'intitule saint valentin que vous pouvez diffuserà l occasion d ela saint valentin prochaine
ce poeme saint valentin existe maintenant en 10 langues.

ahcene mariche le poete

site web http://ahcenemariche.free.fr
http://ahcenemariche.free.fr/wordpress/
tel 00 213 71 50 32 63

Saint Valentin (version française)

Vivement le quatorze février,
C’est la fête des amoureux !
Chacun le vit en aventurier,
En compagnie de l’allié bien heureux,
C’est devenu des lors coutumier,
Chez Valentin et Valentine tous deux.
********
Chacun d’eux, empruntant son chemin,
A la recherche d’un objectif.
Ils finiront par trouver un dessein
Qui prouvera l’amour décisif.
Jeunes et vieux, dans le même bain.
Poussés par ce vent attractif
Et sérieusement touchés par le chagrin.
*******
Pour en cueillir des fleurs,
Nous dégringolons les prairies.
Tous, nous sèmerons dans les cœurs,
La tendresse, point de jalousie.
L’amour est un bienfaiteur,
La guerre n’est que tragédie.
********
Combien de siècles se sont écoulés,
Que l’histoire, à présent, a réunis.
Ils sont, au fond de l’amour, plantés,
Epris, ils ont fait l’objet d’un récit ;
Combien de cas pareils, éprouvés,
Que nos mémoires relatent en série.
********
Antar et Abla sont un conte,
Chabane et Dhrifa Oujajih aussi.
De Qeïs et Leïla, on raconte,
Ainsi que de Roméo et Juliette unis.
Que Said et Hizya ne déchantent,
Symbole des nomades en furie.
Quant à l’histoire toute récente,
C’est bien celle de Fadhma et L’Hesnaoui.
Celle d’Ahcène et Zivka représente
Un mythe naissant ces jours-ci.
********
L’histoire de Van Gogh est légendaire,
Il ne s’est jamais produit de pareille.
Il se croit tellement déplaire,
Que sur lui, sa bien aimée ne veille.
Une fois ses requêtes ne sont plus salutaires,
Il décida de trancher son oreille.
********
Chacun formule des vœux préférés,
Le choix pour eux n’est guère difficile.
Quant à moi mes frères, je suis troublé,
Qui peut me servir de témoin utile ?
Toute chose sur laquelle mon regard s’est posé,
Se métamorphose de suite et devient futile,
Ou bien, à mes yeux, s’avère insensée!
******
J’ai trié avec soin des merveilles,
Que j’ai destiné à ma bien aimée.
Dans une main, une fleur sans pareille,
Avec l’autre, quelques vers que j’ai rimés.
Sur du papier, je claquerai sa beauté vermeille,
Avec de l’argile, je ferai son portrait.
Sur ses genoux, je viderai ma corbeille,
J’ai des choses à dire, le temps me le permet.
Mon amour, je l’étalerai en plein soleil,
En scénario, je l’adapterai,
Et nos rôles ne seront que merveilles !
*********
C’est le quinze Février,
Nous sommes rentrés dans l’histoire.
On est à présent identifié
Et doté d’un nom évocatoire,
Ce qui était dans l’ombre est maintenant étalé,
Ayez Ahcène et Zivka en mémoire.
*******
Je te prie Saint Valentin
Je te prie Sainte Valentine
Je te prie, toi Qeïs,
Je te prie, toi Leïla
Je te prie, toi El Hasnaoui.
Je te prie, toi Fadhma
Je te prie, toi Said,
Je te prie, toi Hizya
Je te prie, toi Chabane,
Je te prie, toi Dhrifa,
Je te prie, toi Roméo
Je te prie, toi Juliette.
Nous nous joignons à vous,
Epargnez-nous le ridicule.
Vous avez souffert beaucoup,
A présent, nous aussi, on brûle.
On est montré du doigt tel un loup,
Qui dirait un criminel ou une crapule.
Du pan de votre manteau, couvrez-nous,
En vous, les bénédictions pullulent.
De grâce, de grâce, protégez-nous,
Que de Baraka, votre âme dissimule.

sidi valentin( version kabyle)

D rbaatac di Furar,
D tamaghra n wid yemhemalen
Yal wa d akken att-yedder
D win d ttin aazizen
D lâada seg wass-mi yedder
Valentin d Valentine
***
Yal wa s anda yerra
Yal wa ghef ig-ttnadi
Ad afen merra taghawsa
Yiss ar ad begnen tayri
Ilemzi, amghar yedda
Ihuz-iten akk ubehri nni
Ihuz-iten akk uhulfu nni
*#*
Si iâarqab akk neffegh
Ad n-awit tizedjigin
Deg ulawen merra a nezraâ
Lhub ad n-ttut tismin
Lehmala degs nfaâ
Lguirra d ayen ur nemâin
*#*
Achal d lqarn iâadan
Amezruy ijemaâ-iten-id
Deg ubrah n tayri ressan
Mhemalen nebder-iten-id
Achal d taqsit i yedran
Naâya nesfruri-tent-id
*#*
Hkan-d ghef Antar d Abla
D Caaban d Drifa Ujajih
Hkan-d ghef Qeys d Leyla
Rnan-d ghef Romeo d Juliette
Ur netsu Saâid d Hiziya
D taqsit id- yewwin jjih
Ger Lhesnaoui d Fadhma
Ma d taqsit n wass-a d tajdhit
Ger Hsen d Zivka
Ussan-a is-gezmen timit
*#*
Vincent Van Gaugh mechur
Laâmer tedhra teqsit-is
Iwala iman-is mehqur
Mi tugi tmaâcuqt-is
Yeâya degs yessutur
Yekker igzem amezzugh-is
*#*
Yal wa d acu yehda
Isehl-as uxtiri
Nek ayatma aawqagh
D acu ara yilin d inigi
Yal lhadja muqlegh
D ayen ttebghigh ur telli
Ur iyi-teccur tit madhi
*#*
Achal n lehwayedj i xtaregh
Yisent ar taâzizt ad arzugh
Tawardett deg ufus ad t-dmegh
S wayed d asefru ad s-arugh
Zzin-is ghef lkaghed ad t-id-begnegh
Talgha-s, stalaght ad t-bnugh
Deg irrebi-s ad s-ten-sersegh
Mazal zmam ad t-arugh
Taryri-w akk ad tid-feslegh
Ayi d-yegri ussaru ad t-aanugh
Nek yides ar a t-laabegh
Nek yides ar a t-metlegh
*#*
D xemestac di Furar
Amezruy ifat nekcem
Nughal nettunebdar
Ass-a yugra-yagh-d yisem
D uffir m ad ass a yedher
Cfut ghef Zivka d Hsen
*#*
Laânaya-k a Sidi Valentin
Laânaya-m a Lala Valentine
Laânaya-k kecini a Qis
Laânaya-m kem -ini a Leyla
Laânaya-k a Lhesnaoui
Laânaya-m kem a Fadhma
Laânaya-k kec a Saaiyed
Laânaya-m kem a Hiziya
Laânaya-k kec a Romeo
Laânaya-m kem a Juliette
Aqlagh nerna-d ghur-wen
Ur agh ttehecimet ara
D ayen yedhran yidwen
I yid-negh yedhra ass-a
Sewaâden agh s udhad am uccen
Am akken d timenghiwt ay nengha
Sburet-agh s ucedhadh-nwen
Tetchurem d lbaraka.

Ahcene Mariche

retrouvez ce poème sur son blog

Posté par KNTHMH à 06:05 - Amours - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire