Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

02 novembre 2009

Dernières nouvelles de nous, tribulations et espérances de passants

Notre voiture, même réparée (très coûteusement!!!), je vous raconterai peut-être un de ces jours cet enchaînement qui a rendu inutilisable en quelques jours une voiture qui se portait à merveille avant le 17 Août!
notre voiture donc, même réparée, continue à nous causer des tracas importants, c'est la raison pour laquelle nous annulons tous nos déplacements prévus sur la côte basque et ailleurs en novembre 09, désolés vraiment pour ceux que nous devions visiter!

Nos finances étant plus que réduites à peau de chagrin, et nous causant bien du chagrin justement, nous avons peine à assurer le quotidien, nous n'envisageons ni longs déplacements, ni esbaudissements divers en concert, spectacles, cinéma, théatre (sauf manifestations gratuites)  pour un temps indéterminé mais long, très long  (infiniment long comme: un jour sans pain).

J'ai fait le plein des lectures gratuites (pour e-book) et des enregistrements de musique passés dans le "domaine public" sur le net , je ne serai pas privée de "classiques" en toutes langues à méditer et savourer et à réécouter
Je compte également m'occuper des fichiers photo et vidéo personnels pour finaliser des productions en attente pour des assos en particulier, celles qui nous font l'honneur de nous faire confiance en matière de "journalisme" et de "promotion".

La difficulté devenant encore croissante (s'il en était besoin ou si ça pouvait être croyable!!!) pour diffuser sur le net ne serait-ce qu'un entrefilet avec quelques photos et un extrait vidéo (soigné, vous savez combien nous soignons nos vidéos auto-produites!)
la méfiance des personnes (autorisées ou non) ne se permettant même pas de savoir qui nous sommes et pourquoi nous souhaiterions promotionner nos "coups de coeur" ni de découvrir avec quelle prudence et entourés de quelles garanties nous essayons tant soit peu de faire partager nos enthousiames culturels et des créations locales méconnues ou mal connues

les difficultés croissantes de connexions en monde rural, les difficultés de posséder sur nos installations tous les codecs ou les mises à niveau de tous les formats, plugins, l'entêtement de notre machine à ne pas valider les mises à niveau de java script et j'en passe...

l'envahissement par tous moyens des "marchands de soupe"
nous perdons patience (nous en avons eu beaucoup jusque là!), nous perdons goût à ce média naguère si prometteur

Serons-nous cantonnés à ne diffuser bientôt que nos propres autoportraits, nos propres délires personnels en matière de "spectacle" et de  "culture", ou bien les petites fleurs sauvages et les magnifiques paysages que nous rencontrons ou parmi lesquelles nous vivons?
N'y voyez alors aucun narcissisme et aucun chauvinisme, nous l'avions déjà stigmatisé et déploré depuis plusieurs années ici même sur ce blog et sur d'autres de nos espaces également.
Notre prétendu "égocentrisme" ne ferait que croître et embellir à condition que nous ayions encore le goût, la force et les moyens de produire on the net, ce qui nous paraît bien compromis actuellement.

Côté santé, je suis affrontée à une nouvelle épreuve, comme s'il en était besoin,
depuis mon passage, il y a un mois, dans une palombière. Il s'agirait d'une affection cutannée soit acarienne, soit  mycosique, de celles dont on se débarrasse difficilement, mais je pense que je survivrai également à cet épisode de vie peu porteur et assez douloureux ou lancinant physiquement, surtout lorsque j'aimerais me reposer et refaire mes forces au lit, au chaud, la nuit! En fait les démangeaisons du type habituellement insupportable à autrui, je les ai "sublimées" et maîtrisées depuis longtemps et heureusement, sinon envisager de continuer à vivre m'aurait déjà été intolérable dès l'âge de huit ans, l'âge où j'ai quitté mon pays d'origine et découvert avec effroi dans mon pays d'adoption les oeuvres, sur mon corps, de plantes et insectes et champignons urtiquant, venimant, inflammant. Une longue expérience de presque 50 ans de pratique. Un jubilé en quelque sorte!
Certaines personnes m'ont prétendu ne s'être jamais débarrassé de ces parasitoses contagieuses comme celle à laquelle je suis actuellement affrontée ! jamais délivrés en dépit de nombreuses années de traitement, moi je déclare que les petites bêtes ou les vilains champignons ne parviendront pas à abattre ou manger la grosse "bête" que je suis, NANANERE!

J'ai rencontré tellement de problèmes et de chagrins depuis les derniers mois, ceux passés en estive en particulier, que mon physique a pris bien 10 années en pleine tronche et une dizaine de kilos tous massés en tour de taille et de cuisse, je ne compte plus les rides qui parsèment mon royal visage ni les cheveux d'argent qui cendrent ma longue chevelure d'ondine. Voilà, à présent je ressemble à une adulte qui roulerait vers son troisième âge à grande vitesse. Ce n'est ni poétique, ni sexy, ni porteur pour l'imagination, le rêve, j'en conviens, mais c'est l'exacte vérité et je n'aime pas raconter des salades ni entretenir des mythes (des mîtes?) vaseux, alors telle je suis, telle il faut m'aimer et me prendre. Pour Djam, idem, mais il parait que la "vieillesse" anoblirait le visage de l'homme tandis qu'il brouillerait et fanerait le visage de la femme, allez donc chercher l'égalité dans ces "poncifs" d'un âge non féministe!

Notre "randonnée" réparation tous azimuts n'est pas achevée et c'est quotidiennement, à raison de plusieurs piqûres de rappel, que nous devons relancer les artisans dont nous avons hélas besoin urgent (depuis des mois!) Ce qui n'arrange ni nos appareils en panne, ni nos notes de téléphone. (Non je n'ai pas la "livebox" et les appels illimités, c'est ainsi!)

Je l'avais laissé plus ou moins entendre aux personnes qui me sont proches en amitié, et je le confirme, nous sommes grands-parents de deux petites filles prénommées Honorine et Félicienne. C'est pour nous un bonheur longtemps attendu et à présent immense. Nous avons fait la connaissance de ces deux délicieuses enfants ces dernières semaines, et s'il ne nous est pas permis de vous les présenter physiquement ici même, nous souhaitons partager avec vous cette bonne nouvelle qui va nous rendre encore moins présent sur le net, vous le comprendrez aisément, car présents à elles et pour lesquelles je conserve toutes les forces qui demeurent vives en moi.

Nous remercions tous les amis ici ou là, qui nous ont suivi jusque là, qui nous ont aidés et soutenus au cours des nombreuses épreuves que nous avons rencontré depuis 2005 (période depuis laquelle nous avons ouvert et tenus divers sites culturels sur le net), qui m'ont aidée à grandir, et à rattraper l'âge biologique que j'ai en fait, qui m'ont aidée à faire reculer ou même à annihiler les effets des nombreuses maladies dont je suis porteuse, qui m'ont aidée à supporter les nombreuses disgrâces qui m'ont atteinte tant dans mon milieu familial, que professionnel et social, qui m'ont aidée à relever la tête et à parvenir à un niveau d'expression et de culture, de sensibilité à peu près semblable à celui que j'avais avant d'être victime en 2001, entre autre, d'une  encéphalite et dépistée pour la NC (narcolepsie-cataplexie).


Toutes les disgrâces, médisances, mensonges, calomnies, diffamations à notre égard et en particulier à mon égard, émanant de tous milieux, des plus lointains comme aux plus proches n'ont pas totalement cessé.
Cependant, notre foi en Christ nous maintient dans l'espérance et nous réitérons ce message:

une personne n'est pas "aimable" parce qu'elle est belle, méritante ou qu'elle se conduit bien, mais parce qu'elle est humaine et digne d'intérêt et d'amour humain
en conséquence de quoi, nous continuons à entretenir des relations avec les instances, les groupes et les personnes qui nous ont le plus porté tort et qui continuent ou continueraient à nous porter tort, à mentir éhontément sur moi et sur nous.

Non pas parce que nous serions "faibles" et aurions des mentalités d'"esclaves", mais parce que nous sommes LIBRES et que nous n'assimilons JAMAIS les individus aux actes aussi exécrables qu'ils pourraient ou ont pu produire.

Que cela soit su puisque écrit et répété partout sur la terre et dans l'univers!

Plus que jamais nous continuons nos combats contre l'exclusion, le manque de respect, la violence verbale ou physique, parentale, conjugale et sexuelle.

 

Bien à vous TOUS.


TAH et DJAM

Posté par KNTHMH à 13:07 - Amitié - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire