Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

28 septembre 2010

"Briser le silence de l'inceste" Congrès AIVI


le samedi 2 octobre  2010

 

Découverte d'un nouvel  outil scientifique pour dépister l'inceste

 

 

A l'occasion de son 3e congrès international du 2 octobre sur le thème "Briser le silence de l'inceste", l'Association Internationale des Victimes de l'Inceste accueillera les docteurs L. Jehel, P. Levy et C. Bonnet qui présenteront leur découverte : un outil scientifique pour dépister  l'inceste baptisé "la triade" qui a fait l'objet d'une publication dans  le British Medical Journal en août 2010.

 

En mars 2010 AIVI a présenté son deuxième sondage IPSOS/Axa Atout Coeur sur la santé des victimes. Près d'un millier de français ont répondu aux mêmes questions que 341 victimes d'inceste membres d'AIVI. Les réponses furent édifiantes. A partir de ces résultats, nos scientifiques ont isolé trois questions simples pouvant être posée par tout professionnel en contact avec les victimes et permettant de dépister l'inceste à 91% pour les femmes et 76% pour les hommes dès l'âge de 16 ans.

 

Ces trois questions, leur utilisation et le travail accompli pour les découvrir, seront présentées le jour du congrès par les Dr Jehel, Levy accompagnés du Dr Bonnet.

 

Utilisé à grande échelle, cet outil permettrait de détecter les victimes dès l'adolescence afin d'engager une prise en charge précoce, d'éviter suicides, toxicomanie, anorexie et tant d'autres troubles liés à l'inceste. La prise en charge est inexistante aujourd'hui car les victimes mettent en moyenne 16 ans après les faits pour révéler leur vécu (sondage AIVI/AXA Atout Coeur 2010 par Ipsos). Pour toutes les victimes, cet outil est porteur d'espoir si une volonté politique ouvre pour le déployer sur notre territoire.

 

"Briser le silence de l'inceste" peut commencer par l'utilisation de méthodes scientifiques, mais aussi par une meilleure connaissance des outils utilisés à l'étranger pour entendre les enfants et analyser leur parole, comprendre l'impact de la révélation sur eux, identifier les théories visant à bâillonner les victimes et ceux qui les protègent, théories qui nous viennent souvent des Etats-Unis, comprendre comment fonctionne la justice, ses pouvoirs et ses limites face à ce crime odieux.

 

Lors de ce congrès annuel, plusieurs intervenants, français, belges, canadiens et américains nous présenteront leur travaux car n'ayons pas peur des vérités qui fâchent, en France, nous sommes à l'âge de pierre.

 

Une fois encore, nous espérons que notre Ministre de la Santé qui devait rendre un rapport sur les centres de soins spécialisés pour victimes d'inceste le 30 juin 2010, s'intéressera à nos travaux qui incombent plus à l'Etat qu'à une association de victimes. Ce rapport, deuxième volet de la loi ML Fort est très attendu des victimes car il concerne les soins mais aussi la prévention ainsi que l'information de la population sur l'inceste. Rappelons que ce fléau de santé publique concerne 2 millions de victimes en France. (sondage AIVI par Ipsos 2009).

 

 

Association  Internationale des Victimes de l'Inceste

Isabelle  Aubry, Présidente

 

Contact  presse : 01 48 93 25 96 - 06 83 23 46 72

Email  : rp@aivi.org

Site  internet : http://aivi.org

Site  congrès : http://aivi.org/congres

Posté par KNTHMH à 16:47 - Débats-campagnes citoyennes-pétitions - Commentaires [4] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire