Elguijaronegro

Graphisme, photo, vidéos, écrits, musique. - Une partie de ma vie d'artiste - Amis, visiteurs, soyez les bienvenus!

06 février 2009

Derniers détails au sujet de la tempête et ses conséquences en sud-ouest- trois vidéos

ÉLECTRICITÉ. La valse des groupes
Hier soir, plus de 800 groupes électrogènes mis en place par ERDF tournaient à plein régime dans les zones où le réseau est encore hors service. D'autres suivront. Un va-et-vient organisé - 04/02/2009

« Sud Ouest » aide les sinistrés

Chaque fois qu'un lecteur achète le supplément sur la tempête, « 1999-2009, la malédiction » (les suppléments du quotidien), 15 centimes d'euro sont réservés à « Sud Ouest » Solidarité. L'association caritative de « Sud Ouest » collectera ainsi une somme qui sera reversée à cinq communes parmi les plus touchées, trois dans les Landes, deux en Gironde. Ce sont les associations des maires des deux départements qui fourniront à « Sud Ouest » Solidarité les noms des communes concernées. Pierre Marsaud, le responsable de « Sud Ouest » Solidarité, se rappelle très bien avoir procédé de la même façon il y a un an et demi lors des inondations en Béarn et dans le Pays basque. « Quatre communes parmi les plus touchées avaient partagé 30 500 euros. » Cette fois-là, il ne s'agissait pas des recettes tirées de la vente d'un supplément, mais de l'appel lancé spécifiquement par l'association caritative. En 1999 en revanche, se souvient M. Marsaud, « nous avions laissé venir les dossiers. Et cela s'était révélé ingérable ».

« Sud Ouest » Solidarité est une association à but humanitaire et social rattachée à « Sud Ouest ». Jacques Lemoîne, fondateur du journal, avait créé à l'origine la Bûche d'hiver pour venir en aide à ceux qui ne pouvaient s'acheter du bois ou du charbon. Ces dernières années, l'association a élargi ses actions aux domaines du handicap, de l'insertion et du logement.

8, rue Margaux, Bordeaux, tél. 05 56 00 32 19.

source

solidarité avec les sinistrés
le 26/01/2009 à 07h04

A Maylis, dans les Landes, où les habitants ont enfin récupéré l'eau mais n'ont toujours pas d'électricité,une entraide formidable s'est organisée.
Les conseillers municipaux sont passés dans toutes les maisons pour voir de quoi il y avait besoin, un "quartier général" a été mis en place dans une salle du village, où chacun vient demander ou proposer de l'aide. Des équipes ont été formées pour débiter les arbres, dégager les routes, venir en aide aux personnes en ayant besoin (je pense notamment aux agriculteurs et éleveurs qui ont beaucoup souffert), les rares personnes qui ont des groupes électrogènes les prêtent, pour chacun ait droit à un peu délectricité chaque jour, les congélateurs sont regroupés et entreposés pour qu'ils puissent continuer à tourner .... aucun secours n'a encore pu leur venir en aide, mais les villageois, s'organisent, s'entraident, rebatissent, et petit à petit la vie reprend son cours.
Je crois que ce qu'il se passe dans ce village est assez rare et beau pour être souligné.

source

BAS ARMAGNAC. Les militaires viennent en aide aux aviculteurs les plus touchés. Exemple à Monclar

source

Le massif forestier a particulièrement souffert de la tempête dans les Landes, mais également dans les autres départements du Sud-Ouest. Quel avenir pour nos forêts? Quelles conséquences locales pour l'industrie forestière? Yves Lesgourgues, directeur du centre régional de la propriété forestière d'Aquitaine, répondra en direct aux questions des internautes ce jeudi 05 février de 13h30 à 14h30.

source


1 milliard d'euros

L'interprofession ne communique pas de chiffrage. En revanche, les sylviculteurs estiment « entre 1 milliard et 1,5 milliard d'euros » le montant de l'indemnisation qu'ils réclament pour eux-mêmes. Une fourchette large en attendant une évaluation précise et définitive du montant des dégâts.

Par ailleurs, Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, réunira lundi 9 février, à l'hôtel de Région, l'ensemble des acteurs des filières touchées par la tempête Klaus, « pour bâtir ensemble un plan d'urgence qui sera soumis prochainement aux élus régionaux ».
Auteur : Jacques Ripoche

source

DUNE DU PYLA La célèbre montagne de sable a été balayée de plein fouet par la tempête. Mais elle a plus protégé la forêt qu'elle ne l'a dévastée

source

 

Trois vidéos: Gradignan, Biarritz dans la tempête


Tempête dans le sud-ouest (en gironde)
envoyé par cinema-is-not-dead

--


Tempête à Biarritz - 24 janvier 2009
envoyé par mikaprod

--


Biarritz après la tempête
envoyé par mikaprod

Posté par KNTHMH à 00:41 - A NOTER PARTICULIEREMENT - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire